HomeGroupsTalkZeitgeist
Hide this

Results from Google Books

Click on a thumbnail to go to Google Books.

Merci de fermer la porte by Hervé Jaouen
Loading...

Merci de fermer la porte

by Hervé Jaouen

MembersReviewsPopularityAverage ratingConversations
212,551,640NoneNone
Recently added byraton-liseur, MChereul

None.

None
Loading...

Sign up for LibraryThing to find out whether you'll like this book.

No current Talk conversations about this book.

Pas plus que leurs parents [les petits-enfants de Maï-yann] ne savaient distinguer un chêne d’un châtaignier, ou un bouleau d’un frêne. Ils ne possédaient pas de couteau de poche et il ne leur serait pas venu à l’idée de confectionner un arc et des flèches. (…) Maï-yann ne comprenait plus rien à rien à cet univers, mais au contraire de Youenn, qui s’était enfermé dans sa bulle d’indifférence, elle s’accrochait aux charmes des saisons et continuait d’en retirer tous les bienfaits sous forme de conserves – haricots verts, flageolets, betteraves rouges – et de confitures de toutes sortes qu’elle faisait en quantités phénoménales. La gelée de mûre lui procurait le plus de plaisir. En cueillant les baies des ronces, elle avait vraiment l’impression de recevoir un cadeau de la nature. Et puis ramasser les mûres était un excellent exercice, vous en reveniez courbatue et égratignée de partout.
(p. 163, Nouvelle 6, “La prairie”).

J’ai commencé ce livre juste sur la foi du nom de l’auteur, pour découvrir un nouvel aspect de sa palette. Je savais seulement qu’il s’agissait de nouvelles. Le titre et la photo de couverture de mon édition folio étaient assez énigmatiques, on verrait bien… Je n’ai pas tardé à comprendre ce qui se cachait derrière ce titre pudique et ce qui donnait une unité à ces six nouvelles éparses.
Les personnages sont assez divers, mais toujours très discrets, en retrait. Comme s’ils traversaient la vie en tentant de faire le moins de bruit possible. Des vies tristes, des vies pleines, il y a un peu de tout dans ce livre, la diversité telle qu’on la croise dans n’importe quelle ville de province française, qu’elle soit en Bretagne ou ailleurs. Si la plupart des nouvelles m’ont paru sans grand relief et un peu trop prévisibles, j’ai beaucoup aimé la dernière, « La Prairie », qui retrace toute la vie d’une femme, née dans une famille d’ouvriers agricoles sur les terres pauvres des landes et qui toute sa vie a travaillé pour s’en sortir par elle-même, et qui au soir de sa vie voit son mari dur à la tâche finir par baisser les bras et voit le monde évoluer dans un sens qu’elle ne comprend pas. Très belle, sans fioriture, attendrissante. Un recueil de nouvelles intéressant, sans plus, à l’exception de cette dernière nouvelle, qui vaut le détour et dont l’amertume digne m’a noué la gorge.
  raton-liseur | Mar 31, 2015 |
no reviews | add a review
You must log in to edit Common Knowledge data.
For more help see the Common Knowledge help page.
Series (with order)
Canonical title
Original title
Alternative titles
Original publication date
People/Characters
Important places
Important events
Related movies
Awards and honors
Epigraph
Dedication
First words
Quotations
Last words
Disambiguation notice
Publisher's editors
Blurbers
Publisher series
Original language

References to this work on external resources.

Wikipedia in English

None

Book description
Haiku summary

No descriptions found.

No library descriptions found.

Quick Links

Swap Ebooks Audio

Popular covers

Rating

Average: No ratings.

Is this you?

Become a LibraryThing Author.

 

About | Contact | Privacy/Terms | Help/FAQs | Blog | Store | APIs | TinyCat | Legacy Libraries | Early Reviewers | Common Knowledge | 119,619,815 books! | Top bar: Always visible