HomeGroupsTalkZeitgeist
Hide this

Results from Google Books

Click on a thumbnail to go to Google Books.

Nous étions faits pour être heureux by…
Loading...

Nous étions faits pour être heureux

by Véronique Olmi

MembersReviewsPopularityAverage ratingConversations
242443,774 (3.71)None

None.

None
Loading...

Sign up for LibraryThing to find out whether you'll like this book.

No current Talk conversations about this book.

Une rencontre, un coup de foudre... La passion entre Serge et Suzanne, ils sont mariés chacun de leur coté mais sont irrésistible attiré l'un par l'autre. alors que Suzanne lui parle à cœur ouvert, elle sent que Serge ne lui dit pas la vérité sur son histoire. Un jour, il lui racontera ses secrets les plus enfouis, des secrets de famille qu'il n'a jamais raconté, pas même à sa femme, Lucie.
Un texte plein de sensibilité servi par une très belle écriture de Véronique Olmi. Un magnifique portrait de femme L'amour ne peut pas toujours triompher. ( )
  Lu | Aug 22, 2012 |
no reviews | add a review
You must log in to edit Common Knowledge data.
For more help see the Common Knowledge help page.
Series (with order)
Canonical title
Original title
Alternative titles
Original publication date
People/Characters
Important places
Important events
Related movies
Awards and honors
Epigraph
Information from the French Common Knowledge. Edit to localize it to your language.
Nous étions faits pour être libres Nous étions faits pour être heureux" Aragon
"Toute la science du monde ne vaut pas les larmes des enfants. Je ne parle pas des souffrances des adultes, ils ont mangé le fruit défendu, que le diable les emporte! Mais les enfants!" Fedor Dostoïevski
Dedication
First words
Quotations
Information from the French Common Knowledge. Edit to localize it to your language.
Distraite tu trouves? Pourtant je fais mon possible, je me concentre, je rentre chaque soir dans cet appartement qui sent le cuir brûlé et le café, qui sent les jours qui passent et s'amoncellent comme du linge sale, sans forme, sans nouveauté, et est-ce que cela n'est pas la plus grande des injustices, qu'un homme, un inconnu, frappe à votre porte et en une heure à peine, renverse votre vie?
Maintenant que c'est décidé, Serge n'est pas pressé. Il est preque calme, et triste aussi, car pour qu'une nouvelle vie émerge, il faut bien qu'une autre meure. Il est impossible de rester là, comme avant, impossible de continuer à étouffer le désir.
Et bientôt ils seront ensemble, heureux qu'il n'y ait pas besoin de mots ni de préambules, heureux d'être si proches, et tendres aussi, car il y a une tendresse immense à accepter le désir de celui que l'on ne connait pas, et ils choisissent la lenteur, la montée presque insupportable du plaisir, le temps qu'on ne bouscule plus, et qui se soumet. Cette lenteur pourrait leur faire peur. Car ils prennent le temps de se regarder. De se laisser regarder. C'est le plus terrible. Tant de sincérité. Et penchée au-dessus de Serge, enracinée à lui et tirée vers le ciel, Suzanne lui offre son visage déformé et son cri, il la voit déchirée et emportée, alors il la rejoint, il crie vers elle, il l'appelle sans mot.
Alors ils choisissent de se taire. Mais ce n'est pas le silence d'une complicité heureuse, c'est le mur du silence, auquel se heurte le besoin de partage. Au début ils font mine de ne pas y prendre garde, ils laissent leurs corps les guider, mais parfois leurs élans sont pris dans la glace de tout ce qui est tu. Ils se tiennent l'un contre l'autre et ils craignent la tristesse, cette ennemie qui attend son heure. Comment faire pour empêcher cela?
Serge pleurait, mais que pouvais-je faire de ses larmes, puisqu'il me quittait? Comment consoler un homme qui s'en va? Les hommes s'en vont en nous faisant croire qu'ils ne s'en remettront pas. Nous savons que c'est faux. Les hommes s'en vont pour savoir enfin où se cache leur blessure. Ils nous quittent afin de pouvoir nommer leur douleur de vivre. Je regardais Serge pleurer les larmes de Sergio, mais je savais que le lendemain il poserait avec Lucie et les enfants devant le sapin, et que la photo serait réussie.
Last words
Disambiguation notice
Publisher's editors
Blurbers
Publisher series
Original language

References to this work on external resources.

Wikipedia in English

None

Book description
Haiku summary

No descriptions found.

No library descriptions found.

Quick Links

Swap Ebooks Audio
1 wanted

Popular covers

Rating

Average: (3.71)
0.5
1
1.5
2 1
2.5 1
3
3.5
4 3
4.5 1
5 1

Is this you?

Become a LibraryThing Author.

 

About | Contact | Privacy/Terms | Help/FAQs | Blog | Store | APIs | TinyCat | Legacy Libraries | Early Reviewers | Common Knowledge | 119,434,221 books! | Top bar: Always visible