HomeGroupsTalkZeitgeist
Hide this

Results from Google Books

Click on a thumbnail to go to Google Books.

Un printemps à Tchernobyl by Emmanuel…
Loading...

Un printemps à Tchernobyl (original 2012; edition 2012)

by Emmanuel Lepage

MembersReviewsPopularityAverage ratingConversations
132723,089 (4.5)None
Member:yokai
Title:Un printemps à Tchernobyl
Authors:Emmanuel Lepage
Info:Futuropolis (2012), Relié, 168 pages
Collections:Your library, BD
Rating:*****
Tags:None

Work details

Un printemps à Tchernobyl by Emmanuel Lepage (2012)

None

None

Loading...

Sign up for LibraryThing to find out whether you'll like this book.

No current Talk conversations about this book.

Showing 2 of 2
Dans le cadre d'une association, Emmanuel Lepage, accompagné d'autres personnes (artistes et journalistes) a entrepris le plus terrible des voyages. Un voyage l'amenant cette fois sur les terres de la désolation (il est l'auteur d'un précédent ouvrage consacré aux Terres Australes et Antarctiques Françaises intitulé Voyage aux îles de la Désolation), celles qui furent le théâtre de la plus grande catastrophe nucléaire: la région de Tchernobyl et la ville voisine de Prypiat.

Ce document relate ce voyage, des premiers doutes, des peurs aux surprises qui l'attendent. Emmanuel Lepage est dessinateur et ça tombe bien. C'est par le dessin et pour notre plus grand plaisir qu'il va nous faire vivre son aventure. On se rend compte que la BD est un support idéal pour un reportage. Elle combine les avantages de l'image et de l'écrit. Elle permet de montrer des choses concrètement mais aussi de faire passer des émotions. Il est moins évident de combiner ces deux facettes dans un livre ou un film documentaire. Il parvient ainsi à faire ressentir au lecteur ce sentiment étrange se situant entre la peur et la curiosité.

La peur est omniprésente, on connaît les effets de la radioactivité, cette pollution qui n'apparaît qu'au travers du tic, tic du dosimètre. La curiosité est grande de découvrir ces lieux dont on a tant parlé, désormais désertés. Ces villes qui étaient le fleuron de l'URSS, on les découvre fantômes, vidées de leurs habitants, laissées à l'abandon depuis 1986.

Il est intriguant de savoir comment elles ont évolué livrées à la nature. Les auteurs de SF et les réalisateurs ont souvent imaginé ce que serait une ville post-apocalyptique mais là ce n'est plus de la fiction, c'est la réalité qui s'étale devant nos yeux. C'est bien le terrible réacteur n°4 entouré de son sarcophage que l'on distingue au loin et qui surplombe le mémorial aux victimes de Tchernobyl.

La question principale demeure, est-ce que la vie a repris ses droits ? Qu'est-il advenu de la nature et des populations locales ? Et c'est certainement ici que nous attend la plus grande surprise. A ce moment, le trait du dessinateur, qu'il disait raide à cause d'un problème à la main — peut-être que l'angoisse du voyage n'y était pas étrangère —, va peu à peu se fluidifier et le monochrome va être ravivé par l'ajout de la couleur.

Un immense coup de coeur — comme on n'en a pas beaucoup dans une année — pour ce livre esthétiquement splendide. Il constitue un témoignage passionnant et humain sur l'après catastrophe. A lire de toute urgence. http://www.aubonroman.com/2012/12/un-printemps-tchernobyl-par-emmanuel.html ( )
  yokai | Dec 29, 2012 |
Deuxième documentaire en bande dessinée de Emmanuel Lepage, après son magnifique Voyage aux îles de la Désolation. Les dessins, ainsi que les couleurs, sont extrêmement différents : les techniques de dessin sont très différentes, le trait semble moins appuyé, les couleurs peuvent aller du très foncé au très clair. Cet album, tout en état très différent, est tout autant une réussite que Voyage aux îles de la Désolation.

En 2007, Emmanuel Lepage s’engage auprès d’une association à faire un voyage à Tchernobyl pour ramener des dessins qui seront rassemblés, avec ceux de Gildas Chasseboeuf (cet album, Les Fleurs de Tchernobyl, ressort d’ailleurs avec la parution de cette bande dessinée).

Un printemps à Tchernobyl raconte la préparation de ce voyage qui n’est bien sûr pas évidente car on ne sait pas ce que l’on va trouver, on ne sait pas ce que l’on risque. D’autant qu’Emmanuel Lepage a connu “la crampe de l’écrivain” quelques mois avant le voyage : stress, anxiété face au départ, fatigue. Il ne voulait plus partir mais finalement il ira quand même. Face à ce qu’il verra, il ne pourra s’empêcher de redessiner.

Emmanuel Lepage se fait le même type de réflexions que Cécilia Colombo dans Pripyat – vert comme l’enfer mais il va y rajouter toute une réflexion personnelle sur les craintes que NOUS pourrions ressentir. Il réalise une véritable introspection personnelle et cela apporte un réel plus à l’histoire. On réalise mieux l’importance de son métier pour nous et pour lui. On voit aussi en quoi l’accident de Tchernobyl plus personnellement que la crainte des retombées du nuage … ( )
  CecileB | Nov 1, 2012 |
Showing 2 of 2
no reviews | add a review
You must log in to edit Common Knowledge data.
For more help see the Common Knowledge help page.
Series (with order)
Canonical title
Original title
Alternative titles
Original publication date
Information from the French Common Knowledge. Edit to localize it to the English one.
People/Characters
Important places
Information from the French Common Knowledge. Edit to localize it to the English one.
Important events
Information from the French Common Knowledge. Edit to localize it to the English one.
Related movies
Awards and honors
Epigraph
Dedication
First words
Quotations
Last words
Disambiguation notice
Publisher's editors
Blurbers
Publisher series
Original language

References to this work on external resources.

Wikipedia in English

None

Book description
Haiku summary

No descriptions found.

No library descriptions found.

Quick Links

Swap Ebooks Audio
1 pay

Popular covers

Rating

Average: (4.5)
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5 1
4 2
4.5
5 4

Is this you?

Become a LibraryThing Author.

 

Help/FAQs | About | Privacy/Terms | Blog | Contact | LibraryThing.com | APIs | WikiThing | Common Knowledge | Legacy Libraries | Early Reviewers | 93,487,576 books! | Top bar: Always visible