HomeGroupsTalkZeitgeist
Hide this

Results from Google Books

Click on a thumbnail to go to Google Books.

Ceux qui me restent by Laurent Bonneau
Loading...

Ceux qui me restent

by Laurent Bonneau

MembersReviewsPopularityAverage ratingConversations
521,436,638 (4.33)None

None.

None
Loading...

Sign up for LibraryThing to find out whether you'll like this book.

No current Talk conversations about this book.

Showing 2 of 2
Très bel album. Une approche très émouvante et sensible de la maladie d'Alzheimer. Le dessin de Laurent Bonneau est magnifique, jouant sur les couleurs et le crayonné pour illustrer les différentes périodes des souvenirs de Florent le père recherchant dans sa mémoire malade sa fille Lilie et sa femme Jenny. ( )
  folivier | Mar 4, 2017 |
Le thème principal de cette bande dessinée est la maladie d’Alzheimer et son impact pour le malade et ses proches. Les auteurs traitent ce thème avec beaucoup de sensibilité, de justesse et de talent. Ils font passer beaucoup d’idées et de sentiments.

Les personnages principaux de l’histoire sont Florent et Lilie, un père et sa fille. Celui-ci s’est retrouvé veuf à la trentaine après le suicide de sa femme, qu’il aimait tendrement mais visiblement il ne lui a pas assez montré. Il se retrouve seule avec sa fille. Il a autant de mal avec elle qu’avec sa femme. Elle le quitte le plus vite possible pour se réfugier ses grand-parents anglais. Elle le laisse seul pendant 20 ans. Mais aujourd’hui il en a 70 et a besoin d’elle.

Il la cherche partout. Le problème est qu’il a Alzheimer et quand il cherche sa fille, il la cherche dans ses souvenirs, à la maternité, quand elle avait 5 ans et qu’il l’a perdue de vue sur le bateau de retour après l’enterrement, quand elle est partie de la maison. Il s’enfuit de l’hôpital pour la retrouver mais aujourd’hui Lilie est là, sans vraiment lui avoir trop pardonner. Elle veut et va l’aider de son mieux.

Le scénario mélange toutes les époques et suit les pensées de Florent qui sont donc assez chaotiques. La grande force de ce récit est d’arriver à ne pas nous embrouiller, nous. Je pense que c’est grâce à des dessins très travaillés. Le dessinateur a vieilli son personnage, en en gardant les expressions types. Il est donc très facile à reconnaître et de comprendre les transitions dans l’histoire. Ce que j’ai aimé aussi dans les dessins, c’est le fait que la mère et la fille apparaissent sous les mêmes traits, un peu comme si elles étaient des apparitions. Cela aussi cela rend bien la confusion dans l’esprit du malade.

C’est une bande dessinée avec un bon scénario et des dessins qui le servent habilement. C’est une très bonne découverte. ( )
  CecileB | Dec 28, 2014 |
Showing 2 of 2
no reviews | add a review
You must log in to edit Common Knowledge data.
For more help see the Common Knowledge help page.
Series (with order)
Canonical title
Original title
Alternative titles
Original publication date
People/Characters
Important places
Important events
Related movies
Awards and honors
Epigraph
Dedication
First words
Quotations
Last words
Disambiguation notice
Publisher's editors
Blurbers
Publisher series
Original language

References to this work on external resources.

Wikipedia in English

None

Book description
Haiku summary

No descriptions found.

No library descriptions found.

Quick Links

Swap Ebooks Audio

Popular covers

Rating

Average: (4.33)
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4 2
4.5
5 1

Is this you?

Become a LibraryThing Author.

 

About | Contact | Privacy/Terms | Help/FAQs | Blog | Store | APIs | TinyCat | Legacy Libraries | Early Reviewers | Common Knowledge | 120,875,521 books! | Top bar: Always visible