HomeGroupsTalkZeitgeist
Hide this

Results from Google Books

Click on a thumbnail to go to Google Books.

Laissez-nous faire ! by Alexandre Jardin
Loading...

Laissez-nous faire !

by Alexandre Jardin

MembersReviewsPopularityAverage ratingConversations
312,001,085 (5)None

None.

None
Loading...

Sign up for LibraryThing to find out whether you'll like this book.

No current Talk conversations about this book.

Alexandre Jardin met toute sa verve et son énergie à pourfendre les immobilismes, les vieilles carapaces étatiques qui paralysent le pays, les mini-Colbert (Ah, ces mini-Colbert cuisinés à toutes les sauces : fris, sautés et surtout embrochés) donneurs de leçons. Il dénonce la coupure entre le pays réel et le pays rêvé pour éviter que cette France qu'il aime tant tombe entre de mauvaises mains (lesquelles sont partout à Gauche comme à Droite). Il dénonce et s'emporte mais surtout pour mettre en avant toutes les initiatives qui jonchent le territoire et qui, sans rien demander à personne, mettent les énergies en mouvement pour retrouver un job, améliorer l'habitat, refondre le modèle énergétique, sans être sous la coupe tutélaire et pesant d'un Etat qui n'en peut mais. Jardin reprend des accents lincolniens quand il demande ce que nous pouvons faire pour le pays et gaulliens pour la vision de l'avenir (tout en disant adieu à Charles). Alexandre Jardin est collecteur de zèbres, zébulons zélés et bien en zambes qui inveztissent et zénèrent des ziniziatives zignificatives. Et il y en a de partout : dans le privé, dans le public, dans l'Armée, dans des corps d'Etat divers et variés, les associations. Les Français ont envie de se prendre en main et de s'ébrouer pour se libérer des carcans. En fait, Jardin retrouve l'accent des libéraux du XVIIIème et XIXème siècle. Le libéralisme, c'est la France qui l'a inventé, non ? La période actuelle n'est que la fin d'une phase de l'Histoire de France où il fallait rebâtir après la seconde Guerre Mondiale. A-t-on besoin encore de ce même schéma et de cet Etat qui se veut Providence au risque avéré d'une impécuniosité peu efficace dans son ensemble ?

"Et que faudrait-il faire ?
Chercher un protecteur puissant, prendre un patron,
Et comme un lierre obscur qui circonvient un tronc
Et s’en fait un tuteur en lui léchant l’écorce,
Grimper par ruse au lieu de s’élever par force ?
Non, merci. Dédier, comme tous ils le font,
Des vers aux financiers ? se changer en bouffon
Dans l’espoir vil de voir, aux lèvres d’un ministre,
Naître un sourire, enfin, qui ne soit pas sinistre ?
Non, merci."

Cyrano y va avec du panache, seul. Jardin emboîte le pas ! Les petits ruisseaux .... ( )
  Veilleur_de_nuit | May 12, 2015 |
no reviews | add a review
You must log in to edit Common Knowledge data.
For more help see the Common Knowledge help page.
Series (with order)
Canonical title
Original title
Alternative titles
Original publication date
People/Characters
Important places
Important events
Related movies
Awards and honors
Epigraph
Dedication
First words
Quotations
Last words
Disambiguation notice
Publisher's editors
Blurbers
Publisher series
Original language

References to this work on external resources.

Wikipedia in English

None

Book description
Haiku summary

No descriptions found.

No library descriptions found.

Quick Links

Swap Ebooks Audio

Popular covers

Rating

Average: (5)
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5 1

Is this you?

Become a LibraryThing Author.

 

About | Contact | Privacy/Terms | Help/FAQs | Blog | Store | APIs | TinyCat | Legacy Libraries | Early Reviewers | Common Knowledge | 120,751,595 books! | Top bar: Always visible