HomeGroupsTalkZeitgeist
This site uses cookies to deliver our services, improve performance, for analytics, and (if not signed in) for advertising. By using LibraryThing you acknowledge that you have read and understand our Terms of Service and Privacy Policy. Your use of the site and services is subject to these policies and terms.
Hide this

Results from Google Books

Click on a thumbnail to go to Google Books.

Clôture de l'amour by Pascal Rambert
Loading...

Clôture de l'amour

by Pascal Rambert

MembersReviewsPopularityAverage ratingConversations
511,436,638 (4.5)None
Anaïs (1) couple (1) Panta (1) rupture (1) theatre (1)

None.

None
Loading...

Sign up for LibraryThing to find out whether you'll like this book.

No current Talk conversations about this book.

Qu’est-ce que j’ai en ce moment, à écouter des pièces de théâtre sur les ruptures amoureuses ; True love will find you in the end de Kristian Hallberg il y a une semaine n’avait pas été une réussite, ce Clôture de l’amour fut un pensum de deux heures. Une diction violente, des mots parfois triviaux parfois plus construits, une rupture qui se passe mal, mais j’imagine qu’il est difficile qu’elle se passe bien après plusieurs années de vie commune, après trois enfants, après une carrière ensemble.
Mais je suis restée froide à cette mise en abyme qui ne se dit pas, qui se fait hésitante. Comme des clins d’œil de connivence intello avec le public avec lequel on joue à cache-cache. Sont-ce des amants qui se séparent, des acteurs simulant une rupture, ou bien même des acteurs jouant des acteurs qui simulent… ?
Et cette construction en deux monologues qui se répondent à une heure de distance ? Je n’ai pas écouté avec assez d’attention, je n’ai pas eu le courage ni l’envie de décortiquer le texte avec assez de minutie pour voir si l’on pourrait, à partir de ces deux monologues, reconstituer le dialogue (ou plutôt la dispute) originel. Mais pourquoi ce procédé stylistique ?
En définitive, un sujet qui est très loin de moi (ce qui n’a rien de rédhibitoire en soi), mais surtout un travail sur la forme (si j’osais j’ajouterais « au détriment du fond », mais ce n’est pas tout à fait juste) qui rend le tout alambiqué et artificiel. J’ai continué ma lecture jusqu’au bout, mais ce furent deux heures éprouvantes et une expérience que je ne renouvellerai pas et que je ne conseillerais pas.
  raton-liseur | May 19, 2015 |
no reviews | add a review
You must log in to edit Common Knowledge data.
For more help see the Common Knowledge help page.
Series (with order)
Canonical title
Original title
Alternative titles
Original publication date
People/Characters
Important places
Important events
Related movies
Awards and honors
Epigraph
Dedication
First words
Quotations
Last words
Disambiguation notice
Publisher's editors
Blurbers
Publisher series
Original language

References to this work on external resources.

Wikipedia in English

None

Book description
Haiku summary

No descriptions found.

No library descriptions found.

Quick Links

Popular covers

Rating

Average: (4.5)
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5 1
5

Is this you?

Become a LibraryThing Author.

 

About | Contact | Privacy/Terms | Help/FAQs | Blog | Store | APIs | TinyCat | Legacy Libraries | Early Reviewers | Common Knowledge | 126,456,733 books! | Top bar: Always visible