HomeGroupsTalkZeitgeist
Hide this

Results from Google Books

Click on a thumbnail to go to Google Books.

Bouquiner : Autobiobibliographie by Annie…
Loading...

Bouquiner : Autobiobibliographie

by Annie François, Annie François (Author)

Other authors: See the other authors section.

MembersReviewsPopularityAverage ratingMentions
705171,029 (3.23)1
2 (1) 2000 (1) 2005 (1) 2010 (1) 2014 (1) agora (1) anobii (1) B (1) bibliomania (2) bibliophilia (1) biography (1) book (2) books (2) books about books (2) bookworms (1) EDITORIA (1) essay (1) finished (1) French literature (2) lectures (3) leggere (1) LETTRICE (1) LETTURA (2) library (1) LIBRI (1) narrativa (1) non-fiction (2) other (1) Varia (1) women authors (1)

None.

None
Loading...

Sign up for LibraryThing to find out whether you'll like this book.

No current Talk conversations about this book.

» See also 1 mention

Italian (3)  French (2)  All (5)
Showing 5 of 5
Avis aux rats de bibliothèque, à ceux qui ont toujours un livre dans leur sac et une pile qui les attend chez eux, à ceux qui ne lisent pas que sur le siège de leurs toilettes ou chez le dentiste, bref à ceux qui aiment bouquiner. J'insiste sur le verbe bouquiner qui forme le titre du livre en marquant bien sa différence avec le verbe lire. Contrairement à lire qui est assez froid et impersonnel, bouquiner revêt une consonance affective et fait basculer immédiatement le propos dans le registre des sentiments. A entendre ce verbe sympathique on imagine un livre de poche écorné — disons un Folio ou un 10/18 — à la tranche jaunie et au dos fatigué d'avoir été tordu par des mains curieuses — il est vrai que l'on s'imagine mal en train de bouquiner un cahier des charges, un contrat ou une autre joyeuseté du genre.

J'adore lire et pourtant je n'aime pas ce verbe bouquiner. Je ne sais pas expliquer pourquoi mais le résultat est là, je ne l'utilise jamais — non, non ce n'est pas du snobisme. Cette assertion arbitraire est peut-être l'une des raisons pour lesquelles je n'ai pas aimé ce livre. Pourtant au delà du texte, je suis attaché au livre en tant qu'objet sans pour autant le sacraliser. Même si je suis matérialiste et que j'achète beaucoup — trop — de livres papier, il m'arrive souvent de lire des livres électroniques — sacrilège.

Annie François était une fan de bouquins, une maniaque. Elle en avait fait son métier puisqu'elle était éditrice. Elle raconte dans ce livre des anecdotes gravitant toutes autour du livre et de la lecture. Mon sourire de connivence du début s'est progressivement effacé au fil des pages. Sans remettre en cause ses propos — ils sont certainement vrais ou pas, en fait ce n'est pas très important — j'ai trouvé qu'ils étaient trop dans la caricature ou le cliché. Je savais à quoi m'attendre et j'abordais ce livre avec beaucoup d'enthousiasme mais je n'ai malheureusement pas accroché. Pourtant, je pense que d'autres le bouquineront avec enthousiasme — à condition de disposer d'un exemplaire acheté d'occasion évidemment. http://www.aubonroman.com/2013/01/bouquiner-autobiobibliographie-dannie.html ( )
1 vote yokai | Jan 6, 2013 |
E' un po' che non lo leggo, e basta pensarci perché mi torni la voglia; per anni è stato una sorta di biglietto da visita, lo regalavo alle amiche invece di parlare di me, che in fondo annoia.
  patri50 | Aug 1, 2012 |
La vie de lecteur n'est pas de tout repos. A ceux qui voudraient croire le contraire et s'imaginer que c'est une existence de patachon avachi, le court opuscule d'Annie François vient démontrer le contraire. Court opuscule pour courts chapitres, mais ceux-ci sont menés tambours battants, au même rythme, semble-t-il, que celui qu'elle mène pour la lecture de ses livres. Travaillant pour la maison d'édition du Seuil, Annie François a pu conjuguer une passion dévorante avec une exigence professionnelle quotidienne. Ce livre porte surtout sur ses lectures personnelles et, avec beaucoup d'humour et de recul, indique combien la dépendance à la lecture peut être aussi prenante que celle du tabac.

Le lecteur que nous sommes suit la lectrice qu'elle est dans ses petits travers, lesquels sont les nôtres. Lire "Bouquiner" est comme participer à un jeu de miroir où l'on s'amuse à se reconnaître entre les lignes écrites par un autre. Ce livre n'est pas un essai, à peine un témoignage, un zeste de journal intime tourné vers la galaxie littéraire. Cela se lit aisément, avec le sourire. Pas pédant pour un sou, "Bouquiner" fait partie de ces photographies qui paraissent de temps à autres sur la peuplade des lecteurs. On remercie l'auteur de ce travail "autoéthnographique". ( )
1 vote Veilleur_de_nuit | Mar 22, 2011 |
Biongrafia di una passione. Che cosa trasforma un parallelepipedo di carta in un libro capace di influenzare la nostra vita? Manie e patologie buffe di una bibliomane. ( )
  elisabettaanna | Sep 4, 2008 |
Showing 5 of 5
no reviews | add a review

» Add other authors

Author nameRoleType of authorWork?Status
François, AnnieAuthorprimary authorall editionsconfirmed
François, AnnieAuthormain authorall editionsconfirmed
Bruno, FrancescoTranslatorsecondary authorsome editionsconfirmed
You must log in to edit Common Knowledge data.
For more help see the Common Knowledge help page.
Series (with order)
Canonical title
Original title
Alternative titles
Original publication date
People/Characters
Important places
Important events
Related movies
Awards and honors
Epigraph
Dedication
First words
Quotations
Last words
Disambiguation notice
Publisher's editors
Blurbers
Publisher series
Original language

References to this work on external resources.

Wikipedia in English

None

Book description
Haiku summary

No descriptions found.

No library descriptions found.

Quick Links

Swap Ebooks Audio
18 wanted1 pay

Popular covers

Rating

Average: (3.23)
0.5
1 2
1.5
2 1
2.5 2
3 8
3.5 2
4 4
4.5
5 3

Is this you?

Become a LibraryThing Author.

 

About | Contact | Privacy/Terms | Help/FAQs | Blog | Store | APIs | TinyCat | Legacy Libraries | Early Reviewers | Common Knowledge | 119,758,311 books! | Top bar: Always visible