HomeGroupsTalkExploreZeitgeist
Search Site
This site uses cookies to deliver our services, improve performance, for analytics, and (if not signed in) for advertising. By using LibraryThing you acknowledge that you have read and understand our Terms of Service and Privacy Policy. Your use of the site and services is subject to these policies and terms.
Hide this

Results from Google Books

Click on a thumbnail to go to Google Books.

Le rêve de Machiavel by Christophe…
Loading...

Le rêve de Machiavel (edition 2008)

by Christophe Bataille

MembersReviewsPopularityAverage ratingConversations
612,258,152 (2)None
Quelques semaines avant sa mort, Florence, Machiavel est surpris par la peste. Sans trop savoir pourquoi, il sauve du b cher une jeune femme malade, Violetta... Il la lave, la d v t, lui parle, l'embrasse, s'allonge contre elle, contre elle et contre tout, jusqu'au dernier instant.
Member:KlausUllrich
Title:Le rêve de Machiavel
Authors:Christophe Bataille
Info:Grasset & Fasquelle (2008), Broché, 217 pages
Collections:Your library
Rating:
Tags:None

Work Information

Le rêve de Machiavel by Christophe Bataille

None
Loading...

Sign up for LibraryThing to find out whether you'll like this book.

No current Talk conversations about this book.

J'aime bien les avis des éditeurs qui disent dans leurs formulations marketing : "roman énigmatique et puissant". Que voilà bien deux termes accouplés pour doper les ventes, attirer l'oeil du client et faire luire un semblant d'intérêt ! A moins que cela ne soit la volonté de masquer l'indigence de l'œuvre et ce nombrilisme forcené dans lequel se plaît tant la littérature française, comme le clame haut et fort depuis des lustres un Michel Le Bris. Las donc, j'avais lu quelques avis intéressants sur le roman de Christophe Bataille dans la presse professionnelle à destination des librairies. Cela semblait être un thème propre à susciter l'interrogation. Christophe Bataille commence à être un vieux routier de la littérature, après une entrée en fanfare avec "Annam" en 1993. A la lecture de ce livre, on lui reconnaît la maîtrise des lettres, des phrases, des mots, qu'il choisit avec soin. C'est un amoureux de la langue française, on le sent bien. Les phrases sont haletantes, peut-être un peu trop, ciselées et courtes à la fois.

Mais le sujet est assez sordide dans ce monde de pustuleux envahi par la maladie et la mort. Cela passerait bien si l'écrivain parvenait à prendre de la hauteur. Quand je lisais les pages de Bataille, je me rappelais inconsciemment les pages que Giono avait écrites pour son Hussard sur le toit, dans une Provence ravagée par le choléra. Quand Giono prend son envol, Bataille reste collé au terrain, s'accroche aux bubons, remugles et morves, entre dans des scènes charnelles déplacées, qui sombrent même dans la nécrophilie (page 203). On est dans un univers de folie qui a sans doute sa logique, mais que le lecteur que je suis a du mal à suivre.

Que serait ce roman sans le nom de Machiavel, répété ad nauseam au long des pages ? la complainte des malheureux anonymes. L'auteur a voulu l'utiliser pour l'arracher à sa légende (page 212. Il l'imagine, lui donne une fin autre, se révolte à travers lui de cette fausse sécurité que nous donne notre époque, se fait le chroniqueur imparfait d'un monde que le fleuve du temps emporte dans sa boue. Soit, mais je ne suis pas persuadé que le résultat soit à la hauteur de l'intention. ( )
  Veilleur_de_nuit | Jan 10, 2011 |
no reviews | add a review
You must log in to edit Common Knowledge data.
For more help see the Common Knowledge help page.
Canonical title
Original title
Alternative titles
Original publication date
People/Characters
Important places
Important events
Related movies
Awards and honors
Epigraph
Dedication
First words
Quotations
Last words
Disambiguation notice
Publisher's editors
Blurbers
Original language
Canonical DDC/MDS
Canonical LCC

References to this work on external resources.

Wikipedia in English

None

Quelques semaines avant sa mort, Florence, Machiavel est surpris par la peste. Sans trop savoir pourquoi, il sauve du b cher une jeune femme malade, Violetta... Il la lave, la d v t, lui parle, l'embrasse, s'allonge contre elle, contre elle et contre tout, jusqu'au dernier instant.

No library descriptions found.

Book description
Haiku summary

Popular covers

Quick Links

Rating

Average: (2)
0.5
1
1.5
2 1
2.5
3
3.5
4
4.5
5

Is this you?

Become a LibraryThing Author.

 

About | Contact | Privacy/Terms | Help/FAQs | Blog | Store | APIs | TinyCat | Legacy Libraries | Early Reviewers | Common Knowledge | 169,991,755 books! | Top bar: Always visible