HomeGroupsTalkZeitgeist
This site uses cookies to deliver our services, improve performance, for analytics, and (if not signed in) for advertising. By using LibraryThing you acknowledge that you have read and understand our Terms of Service and Privacy Policy. Your use of the site and services is subject to these policies and terms.
Hide this

Results from Google Books

Click on a thumbnail to go to Google Books.

Véronèse : Profane by Giandomenico…
Loading...

Véronèse : Profane

by Giandomenico Romanelli

MembersReviewsPopularityAverage ratingConversations
213,850,105NoneNone
Recently added byPierreYvesMERCIER, Mikalina

None.

None
Loading...

Sign up for LibraryThing to find out whether you'll like this book.

No current Talk conversations about this book.

Après le succès de Raphaël et Botticelli, Skira présente le catalogue de l’exposition exceptionnelle consacrée à un autre répresentant très significatif de la peinture italienne : Paolo Caliari, dit Véronèse. Pour le XVIème siècle italien, Véronèse est le peintre « profane » par excellence, car il réunit en lui les deux grandes traditions picturales qui marquent en profondeur l’histoire de la peinture profane du Cinquecento : la tradition toscano-romaine et la tradition vénitienne. Véronèse emprunte à l’école romaine le goût de la représentation mythologique et allégorique que Julio Romano (l’élève le plus célèbre de Raphaël) avait apporté à Mantoue ; de l’école vénitienne, il tient la splendeur et la magnificence des couleurs qui font de lui l’artiste « royal » dont l’œuvre est destinée à célébrer le bonheur de vivre et à illustrer les merveilles du monde, la beauté des hommes et des femmes. En somme, Véronèse exprime une vision laïque et progressiste qui, de ce fait, heurte les hiérarchies ecclésiastiques (comme l’attestent nombre de documents et témoignages qui seront largement analysés dans le catalogue de l´exposition), au point d’en faire un véritable symbole de l’art moderne. Véronèse profane veut souligner tout particulièrement ce facteur, en laissant de côté le Véronèse peintre d’œuvres religieuses et de retables, non que l’on considère cette activité comme mineure, mais parce que, pour splendide qu’elle soit, elle le caractérise moins. Ce qui ne veut pas dire, bien entendu, que soient exclues les œuvres à sujet biblique, car Véronèse aborde la Bible dans le même esprit que le narrateur «profane», en voulant mettre en évidence les aspects émotifs de la Bible plutôt que ses côtés symboliques et évocateurs comme le feront d’autres artistes vénitiens de son temps. Véronèse opère la synthèse entre la peinture vénitienne proprement dite et celle de la terre ferme, entre Padoue, Vicence, Vérone, Rovigo, territoires qui abritent aussi de nombreux talents. Véronèse n’est pas vénitien comme Titien ou le Tintoret, et il n’est pas non plus étroitement lié à la culture de l’Europe du Nord comme c’est le cas pour d’autres artistes de la Vénétie, en particulier Jacopo Bassano ou Pordenone. Il est donc la quintessence du grand classicisme qui exalte le dessin et la couleur, la magnificence et la qualité, qui s’attache à organiser de façon grandiose les épisodes peints et à mettre en évidence la profonde conscience de soi des personnages des portraits. Véronèse représente parfaitement toute une époque, époque de passage de la grande Renaissance au Maniérisme international. Lié à des cercles aristocratiques et humanistes – comme ceux des Grimani, des Barbaro, des Contarini –, il s’est attaché à la recherche d’un coloris somptueux, rythmé, qui exalte la luminosité de l’image, avec des ombres colorées et de précieux effets de tons superposés. À travers une série d’œuvres de Véronèse inspirée de sujets mythologiques et allégoriques, à côté de tableaux représentant des héroïnes de la Bible et de portraits historiques, le catalogue entend mettre en relief cette composante assez spectaculaire qui nous fait revivre de multiples facettes de la vie vénitienne vues dans l’optique positive et joyeuse de l’art profane.
  PierreYvesMERCIER | Feb 19, 2012 |
no reviews | add a review
You must log in to edit Common Knowledge data.
For more help see the Common Knowledge help page.
Series (with order)
Canonical title
Original title
Alternative titles
Original publication date
People/Characters
Important places
Important events
Related movies
Awards and honors
Epigraph
Dedication
First words
Quotations
Last words
Disambiguation notice
Publisher's editors
Blurbers
Publisher series
Original language
Canonical DDC/MDS

References to this work on external resources.

Wikipedia in English

None

No library descriptions found.

Book description
Haiku summary

Quick Links

Popular covers

None

Rating

Average: No ratings.

Is this you?

Become a LibraryThing Author.

 

About | Contact | Privacy/Terms | Help/FAQs | Blog | Store | APIs | TinyCat | Legacy Libraries | Early Reviewers | Common Knowledge | 138,906,862 books! | Top bar: Always visible