HomeGroupsTalkZeitgeist
This site uses cookies to deliver our services, improve performance, for analytics, and (if not signed in) for advertising. By using LibraryThing you acknowledge that you have read and understand our Terms of Service and Privacy Policy. Your use of the site and services is subject to these policies and terms.
Hide this

Results from Google Books

Click on a thumbnail to go to Google Books.

Memorial of the Saints by Farid al-Din Attar
Loading...

Memorial of the Saints

by Farid al-Din Attar

MembersReviewsPopularityAverage ratingConversations
231679,503NoneNone

None.

Loading...

Sign up for LibraryThing to find out whether you'll like this book.

No current Talk conversations about this book.

> 5/5 - Magnifique !, 20 juillet 2013

Par M. Rodriguez

Farid ud-Dîn Attâr, célèbre poète persan du XIIe siècle, nous a rassemblé dans cet ouvrage, une collection magnifique de récits et d'enseignements spirituels et moraux. C'est le premier livre de lui que j'ai lu, et je ne suis pas déçu (même si j'avais lu des extraits du "Langage des oiseaux"). Cet ouvrage peut se lire en plusieurs fois et sans ordre précis.
Il est intéressant et très instructif pour ceux qui seraient soucieux d'en savoir plus sur la vie ou l'ascétisme, de même que la vie spirituelle, des grands saints et ascètes de l'islam.

Il cite donc les paroles ou anecdotes attribués et rapportés par et à de nombreux grands ascètes et sûfis des premiers siècles de l'islam (comme Hassân Al Basrî, Muhammad Ibn Sîrîn, Ways Qarnî, Malîk Dinâr, Rabia Al Adawiya, Ja'far As-Sadiq, Sûfyan At-Thawrî, l'imâm Ash-Shafî'i, l'imam Ahmad Ibn Hanbal, l'imam Abû Hanîfa, Bishr Hâfi, Abdallâh Ibn al Mubarâk, Fudhayl Ibn Iyadh, Bayazîd al Bistâmî, Ibrahim Adham, Dsûn an-Nûn al Misrî, Al harîth al Muhasîbî, Ahmad Harb, etc.), dont certains étaient des contemporains des compagnons du Prophète, et où ils puisèrent ces enseignements et sciences de la part des nobles compagnons du Prophète (saw), eux-même les puisant auprès du Prophète (saw).

Un ouvrage riche en informations biographiques et en enseignements spirituels.

A la lecture de certains récits, il en est quelques-uns qui peuvent choquer ou paraitre invraisemblables, mais l'important est de saisir les enseignements spirituels et les leçons de morale qui émanent de ces histoires, et qui, sans nier forcément la réalité historique des prodiges relatés (après tout, tant dans le passé que dans le présent, on observe bien des prodiges chez des saints suivant scrupuleusement la tradition islamique qui défient les lois naturelles comme les guérisons miraculeuses, la lévitation, la bilocation, déplacements ultra-rapides, songes spirituels qui guérissent ceux qui vivent ces songes, connaissance "miraculeuse" et incroyable, dons prodigieux, multiplication de biens matériels ou de nourriture sans aucune cause physique, prédictions ou informations obtenues lors de songes spirituels et qui sont conformes à la réalité, etc.), même si à notre époque cela se fait plus rare, mais il est encore possible d'en observer (un peu partout dans le monde musulman et ailleurs), sans même mentionner les pratiques de sorcellerie qu'il ne faut pas confondre avec les prodiges des saints et vertueux, qui eux, jamais ne s'écartent de la droiture et de la piété, et qui ne s'amusent pas à tromper les gens pour obtenir des éloges, de la gloire, du pouvoir ou de l'argent) recèlent de nombreux trésors de connaissances et de vertus spirituelles, de même que des exhortations morales nécessaires et bénéfiques.

Pour ceux qui s'interrogeraient sur les sources et références utilisées par Farid ud-Dîn Attâr, les éditeurs et traducteurs de l'ouvrage, donnent les références suivantes (il s'agit d'anciens ouvrages rédigés et compilés durant les premiers siècles de l'islam) : "Hiliyatu al Awliyâ" du célèbre Abû Nu'aym al Isfahânî, "Sifat ul Safwat" de Ibn Al Jawzî (historien, traditionniste, théologien, exégète, ascète, sûfi, et juriste de l'école hanbalite), la célèbre "Rîsala" sur le tasawwûf de Al Qushayrî (ascète et sûfî, théologien et spécialiste du hadîth, juriste, exégète et grammairien), "Tabarât-e-Sufiyya" de Abd-er-Rahmân Sulâmî (grand ascète et sûfî, théologien et spécialiste du hadîth/traditionniste) et "Tabaqâtu's Sufiya" de 'Abdallah al Ansarî al Harawi (sûfî, spécialiste du hadîth, hafîz, exégète, théologien et juriste). Il existait probablement d'autres sources, mais de nombreux livres furent perdus ou dégradés (voire même brûlés ou détruits lors de l'invasion moghole, et où le nombre dépasse les millions d'ouvrages !).
  Joop-le-philosophe | Nov 19, 2016 |
no reviews | add a review
You must log in to edit Common Knowledge data.
For more help see the Common Knowledge help page.
Series (with order)
Canonical title
Original title
Alternative titles
Original publication date
People/Characters
Important places
Important events
Related movies
Awards and honors
Epigraph
Dedication
First words
Quotations
Last words
Disambiguation notice
Publisher's editors
Blurbers
Publisher series
Original language
Canonical DDC/MDS

References to this work on external resources.

Wikipedia in English

None

Book description
Haiku summary

No descriptions found.

No library descriptions found.

Quick Links

Popular covers

Rating

Average: No ratings.

Is this you?

Become a LibraryThing Author.

 

About | Contact | Privacy/Terms | Help/FAQs | Blog | Store | APIs | TinyCat | Legacy Libraries | Early Reviewers | Common Knowledge | 135,629,496 books! | Top bar: Always visible