HomeGroupsTalkZeitgeist
This site uses cookies to deliver our services, improve performance, for analytics, and (if not signed in) for advertising. By using LibraryThing you acknowledge that you have read and understand our Terms of Service and Privacy Policy. Your use of the site and services is subject to these policies and terms.
Hide this

Results from Google Books

Click on a thumbnail to go to Google Books.

The Lovers by Alice Ferney
Loading...

The Lovers

by Alice Ferney

MembersReviewsPopularityAverage ratingConversations
885197,602 (3.61)None

None.

None
Loading...

Sign up for LibraryThing to find out whether you'll like this book.

No current Talk conversations about this book.

French (4)  Dutch (1)  All languages (5)
Showing 5 of 5
Een jonge vrouw ervaart dat een dubbele liefde - voor haar echtgenoot en voor een wat oudere man - mogelijk is en onontkoombaar is ( )
  huizenga | Jul 26, 2010 |
Bon j'exagère peut-être mon "adoration pour cet écrivain" mais dans ce livre, tout le monde s'y retrouve. Cet auteur à l'art de vous faire croire qu'elle écrit votre vie, celles de vos amis. C'est du quotidien, mais c'est si bien écrit qu'on se projette dans l'histoire de la 1ère page à la dernière. Merci Alice Ferney! ( )
  CFons | Oct 10, 2009 |
Une jeune femme mariée, Pauline Arnoult, se laisse draguer par un homme, marié lui aussi. Mais cette relation ne devient jamais ce que l'on croit... A travers elle, c'est le couple dans sa fragilité qu'étudie Alice Ferney.

Comme je l'ai déjà signalé ailleurs, j'avais beaucoup aimé 'Grâce et dénuement', du même auteur (1997), et nettement moins 'Les autres' (2006). Je placerais 'La conversation amoureuse' entre les deux : un style qui se rapproche plus des 'Autres' que de 'Grâce et dénuement', de même que la préoccupation, très intimiste et moins « sociale » ; mais un propos beaucoup plus libre, fluide et naturel que l'intellectualisme des 'Autres'. A l'actif de l'auteur, je mettrais son intérêt humain, et surtout l'extraordinaire sensibilité, finesse et fluidité de son style, qui non seulement sert mais porte les transformations constantes de la relation amoureuse. Signalons également son sens de la construction formelle, qui nous mène d'une main sûre jusqu'à la conclusion. Par ailleurs, j'apprécie également que cette fin soit si ouverte et peu prévisible — ouverte comme la vie elle-même, et tout aussi satisfaisante/frustrante que cette dernière.
Au passif, s'il en faut... J'avoue avoir eu du mal à démarrer : à force de faire dans le détail, on peut parfois lasser le lecteur, qui prendra facilement deux remarques parallèles pour une répétition. De plus, je ne suis pas sûre que le sujet lui-même (comment ces deux personnages, ainsi qu'un certain nombre d'autres couples à l'arrière-plan, se voient-ils, se comprennent-ils, se méprennent-ils mutuellement), que ce sujet m'intéresse suffisamment pour y consacrer près de 500 pages, et plusieurs jours de lecture... Pourquoi le terme « frivolité » me vient-il à l'esprit ? Cela dit, je me suis laissée emporter, et avec plaisir. ( )
  ccf | Jul 23, 2009 |
ça se lit comme une conversation, un véritable dialogue intérieur s'instaure à la lecture de ce livre, toutes les pensées intérieures les plus intimes, les plus fugaces sont décrites avec une grande précision, dans un tourbillon de mots, très vivant !

Un livre sur les sentiments sans gnan-gnan....

l'hisoire se déroule autour d'une relation adultère entre une jeune femme bien comme il faut, mariée et nouvellement enceinte et un homme rencontré à la sortie de l'école, un charmeur qui sait la séduire : le jeu de la séduction, les attitudes qui en découlent, la surprise, l'étonnement, la coquetterie, l'accalmie, la culpabilité... les trente-six questions qu'on peut se poser à un rendez-vous galant.
Et il y a la vie au delà de cette conversation, on rencontre d'autres personnages au cours d'un moment intense du roman, puisque nos deux protagonistes se rendent à une réunion amicale au cours leur première rencontre clandestine. Des couples jeunes, âgés, avec ou sans problèmes : une photographie des apparences, des impressions des personnages et ce qu'ils ressentent au fond.
Une peinture psychologique très fine, accaparante, parfois même bouleversante.... ( )
  Delphinebr | Nov 23, 2008 |
J'ai lu ce livre au moment de mon dernier grand feu d'artifice hormonal et cela m'a aide à me comprendre.
  shantisdottir | Jan 17, 2008 |
Showing 5 of 5
no reviews | add a review
You must log in to edit Common Knowledge data.
For more help see the Common Knowledge help page.
Series (with order)
Canonical title
Original title
Alternative titles
Original publication date
People/Characters
Important places
Important events
Related movies
Awards and honors
Epigraph
Dedication
First words
Quotations
Last words
Disambiguation notice
Original title: La Conversation amoureuse
Publisher's editors
Blurbers
Publisher series
Information from the French Common Knowledge. Edit to localize it to your language.
Original language
Canonical DDC/MDS

References to this work on external resources.

Wikipedia in English

None

Book description
ça se lit comme une conversation, un véritable dialogue intérieur s'instaure à la lecture de ce livre, toutes les pensées intérieures les plus intimes, les plus fugaces sont décrites avec une grande précision, dans un tourbillon de mots, très vivant !

Un livre sur les sentiments sans gnan-gnan....

l'hisoire se déroule autour d'une relation adultère entre une jeune femme bien comme il faut, mariée et nouvellement enceinte et un homme rencontré à la sortie de l'école, un charmeur qui sait la séduire : le jeu de la séduction, les attitudes qui en découlent, la surprise, l'étonnement, la coquetterie, l'accalmie, la culpabilité... les trente-six questions qu'on peut se poser à un rendez-vous galant.
Et il y a la vie au delà de cette conversation, on rencontre d'autres personnages au cours d'un moment intense du roman, puisque nos deux protagonistes se rendent à une réunion amicale au cours leur première rencontre clandestine. Des couples jeunes, âgés, avec ou sans problèmes : une photographie des apparences, des impressions des personnages et ce qu'ils ressentent au fond.
Une peinture psychologique très fine, accaparante, parfois même bouleversante....
Haiku summary

No descriptions found.

No library descriptions found.

Quick Links

Popular covers

Rating

Average: (3.61)
0.5 1
1
1.5
2
2.5 1
3 6
3.5 1
4 4
4.5 1
5 4

Is this you?

Become a LibraryThing Author.

 

About | Contact | Privacy/Terms | Help/FAQs | Blog | Store | APIs | TinyCat | Legacy Libraries | Early Reviewers | Common Knowledge | 130,797,661 books! | Top bar: Always visible